MBSR : déroulement, pédagogie, structure-type d’une séance, motivations des participants à nos programmes

Le programme MBSR de 8 semaines

Un programme MBSR a un format et un contenu définis dans le protocole conçu et affiné par Jon Kabat-Zinn et son équipe historique. Ce protocole reste vivant mais précis et il nécessite une sérieuse formation spécifique en plusieurs étapes – Voir l’ADM.

Déroulement d’un cycle MBSR

Le travail se fait en groupes (de 8 à 24 personnes à Clés de Soi, selon les lieux) et un cycle complet  est composé de :

  • 1 séance d’orientation et d’information de 2h quelques semaines avant le début du programme incluant un bref entretien individuel
  • 8 séances hebdomadaires d’une durée de 2h30 minimum (jusqu’à 3h30)
  • 1 journée de pratique et d’approfondissement durant 7h30
  • un entraînement personnel quotidien guidé, de 45 à 60mn à domicile
  • L’ensemble est soutenu par des enregistrements audio, un manuel de pratique et des fiches de travail.

Cela représente un total de 32 heures de formation. L’ensemble (formation et entraînement personnel à domicile) constitue un apprentissage progressif et intensif dont les fruits sont directement et étroitement liés à l’intention et la réelle implication du participant à cet ensemble.


Caractéristiques pédagogiques

  • L’apprentissage majeur se fait par expérience personnelle : chacun est considéré ici comme étant son seul expert.
  • Il n’y a donc pas d’échanges de conseils ni d’histoires de vie, seulement des témoignages d’expériences vécues en lien avec les pratiques de la séance ou à domicile.
  • L’intention profonde qui anime chacun est mise en relief dès la 1ère séance et occupe une place centrale dans tout le programme, comme le cap à tenir pour le marin.
  • Les turbulences de la vie quotidienne ou de la pratique méditative sont vues ici non comme des obstacles mais comme le vent pour le même marin, des  occasions de pratiquer la pleine conscience. Et le groupe apprend à naviguer au fur et à mesure de sa pratique.
  • L’attention, focalisée ou ouverte, serait la voilure réglable du bateau. L’esprit qui note où est posée l’attention, sa barre. Le corps serait le bateau lui-même . Et l’être, le barreur.

« On ne peut pas arrêter le vent de souffler. Mais on peut toujours apprendre à régler sa voilure. »


Structure-type d’une séance hebdomadaire

  • Pratiques formelles guidées (1h ou plus) dans une alternance de méditations allongée, assise ou debout, d’exercice corporel conscient et de marche consciente.
  • Retours interactifs sur expériences en dyades ou en groupe entier sous forme de dialogues exploratoires permettant à chacun de clarifier ses connaissances, compétences et ressources.
  • Pratiques informelles d’attention dans des situations de vie quotidienne
  • Apports théoriques sur le stress, la réactivité automatique au stress et la réponse consciente qui peut la remplacer.
  • Travail à domicile de la semaine.
  • Et ponctuellement, des bilans à mi et fin de parcours pour faire le point.

Motivations des participants à nos programmes

  • Réduire le stress personnel, familial ou professionnel et prévenir le burn-out ou y donner suite.
  • Accompagner des douleurs chroniques ou une maladie
  • Réguler des émotions difficiles telles que peur, anxiété, tristesse, colère, honte, manque d’estime de soi. Je n’ai plus peur de ma peur conclura Geneviève.
  • Soutenir un travail thérapeutique ou les suites d’une dépression
  • Réguler des troubles du sommeil, une fatigue, des maux de tête, ou des troubles relationnels
  • Le désir de re-prendre soin de soi avec joie et aisance, de reprendre le fil de sa vie, dira Michèle. « Pour l’apaisement, me retrouver, aller de l’avant et arrêter de vivre dans le passé » dit Christine .
  • ou encore celui d’apprendre à méditer dans un cadre laïc.
  • Enfin, poser la 1ère pierre pour se former à l’instruction de la MBSR. Si ce programme de 8 semaines n’est pas professionnalisant, il constitue la 1ère étape d’un parcours qui s’étend sur quelques années de formation et de pratique méditative personnelle. Voir site de l’ADM.