MBSR : son programme de 8 semaines, déroulement, caractéristiques pédagogiques, structure-type d’une séance, motivations des participants à nos programmes

Programme de 8 semaines MBSR

Un programme MBSR a un format et un contenu définis dans le protocole mis au point par Jon Kabat-Zinn.

Déroulement d’un cycle MBSR

Le travail se fait en groupes de 8 à 20 personnes (selon les lieux) et un cycle complet  est composé de :

  • 1 séance d’orientation et d’information de 2h quelques semaines avant le début du programme
  • 8 séances hebdomadaires d’une durée moyenne de 2h30 à 3h30
  • 1 journée de pratique et d’approfondissement
  • et d’un entraînement personnel quotidien de 45 à 60mn à domicile, guidé
  • L’ensemble est soutenu par des enregistrements audio, un manuel de pratique et des fiches de travail.

Cela représente un total de 32 heures de formation. L’ensemble (formation et entraînement personnel à domicile) constitue un apprentissage progressif et intensif dont les fruits sont directement et étroitement liés à la réelle implication du participant à cet ensemble.

Caractéristiques pédagogiques

  •  L’apprentissage majeur se fait par expérience personnelle : chacun est considéré ici comme en étant le seul expert. Il n’y a donc pas d’échanges de conseils ni d’histoires de vie, seulement des échanges à partir des témoignages d’expériences vécues en lien avec les pratiques.
  • L’intention profonde qui anime chacun est mise en relief dès la 1ère séance et occupe une place centrale dans tout le programme, comme le cap à tenir pour le marin.
  • Les tribulations de la vie quotidienne ou de la pratique méditative sont vues ici non comme des obstacles mais comme le vent pour le même marin.
  • L’attention, focalisée ou ouverte, serait la voilure du bateau. L’esprit qui note où est posée l’attention, sa barre. Le corps serait le bateau lui-même . Et l’être, le barreur.

Structure-type d’une séance hebdomadaire

  • Pratiques formelles guidées pour une alternance de méditations allongée, assise, debout, de travail corporel conscient et de marche consciente.
  • Pratiques informelles d’attention dans des situations de vie quotidienne
    Apports théoriques sur le stress, la réactivité automatique au stress et la réponse consciente qui peut la remplacer.
  • Retours interactifs sur expériences en groupe sous forme de « dialogues exploratoires » permettant à chacun de clarifier ses connaissances et compétences.
  • Travail à domicile de la semaine.
    Et ponctuellement, des observations, des bilans à mi et fin de parcours pour faire le point.

Raisons qui ont motivé les participants à nos programmes

  • Réduire le stress personnel, familial ou professionnel (y compris les risques de burn-out ou autres risques psycho-sociaux)
  • Réguler des émotions difficiles telles que anxiété, tristesse, colère, honte, manque d’estime de soi, de confiance en soi
  • Soutenir un travail thérapeutique ou les suites d’une dépression
  • Vivre mieux des douleurs chroniques ou une maladie
  • Réguler des troubles du sommeil, une fatigue, des maux de tête, ou des troubles relationnels
  • Le désir de re-prendre soin de soi avec joie et aisance, de reprendre le fil de sa vie, dira Michèle
  • ou encore celui d’apprendre à méditer dans un cadre laïc.
  • Enfin, poser la 1ère pierre pour se former à l’instruction de la MBSR. Notons que ce programme de 8 semaines n’est pas professionnalisant et qu’il est bien en effet la 1ère étape d’un parcours qui s’étend sur quelques années de formation et de pratique méditative personnelle.